L’extrême droite tue encore

Lecture automatique

À suivre

57 min
Disponible du 01/03/2020 au 01/04/2020
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

En Allemagne, mais aussi ailleurs en Europe, les crimes racistes font leur retour. Les auteurs de ces actes se sentent encouragés par les nouvelles droites, qui diffusent de façon décomplexée leurs théories sur une "race blanche" prétendument menacée. Enquête sur un phénomène particulièrement inquiétant.

Le 2 juin dernier, à Kassel, Walter Lübcke a été abattu à bout portant. Ce meurtre d'un membre de la CDU ouvertement pro-migrants, a ébranlé toute la société allemande. Car pour la première fois depuis la chute du régime nazi, un homme politique était assassiné par l’extrême droite. Comme l’a révélé l’enquête, le suspect principal, Stephan E., et son complice présumé, Markus H., appartenaient à la même mouvance. Ce meurtre n’est qu’un exemple parmi d’autres. Dans le collimateur des droites extrêmes, on trouve les migrants, les juifs, les musulmans, les membres de la gauche, les journalistes… Mais avec Walter Lübcke, pour la première fois, c'est un représentant de la droite conservatrice qui était visé.
Ce phénomène ne se limite pas à l'Allemagne. Au Royaume-Uni, la députée travailliste et opposante au Brexit Jo Cox a été assassinée en 2016 par un fanatique d'extrême droite. En France, à l’automne 2019, un homme connu pour ses opinions racistes s'en est pris à une mosquée de Bayonne, blessant gravement deux fidèles. Tous ces criminels se sentent encouragés par les nouvelles droites, qui diffusent de façon décomplexée leurs théories sur une "race blanche" prétendument menacée. La justice considère généralement ces attaques comme des actes isolés ; il n'empêche que leurs auteurs partagent toujours le même mobile.


  • Réalisation :
    • Steinhagen, Martín
    • Bremer, Ulrike
    • Oeser, Adrian
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020