Beethoven : Quatuor à cordes n° 6La musique de chambre de Beethoven à Genève

29 min
Disponible du 15/12/2019 au 31/12/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Beethoven a écrit 16 quatuors à cordes et la célèbre Grande Fugue pour la formation de type deux violons, un alto et un violoncelle. Pièces ouvrant toutes de nouvelles perspectives au sein de son œuvre, elles sont autant de jalons dans l’évolution de la musique de chambre alors que le classicisme s’achève et que s’annonce le romantisme.

Beethoven et son œuvre - opus 18.6
L’écriture de quatuors à cordes, quintessence de la musique de chambre, n’est pas chose facile. Beethoven doute, butte, esquisse, révise… Le 1er juillet 1801, il annonce à son ami Amenda : « maintenant je sais enfin écrire des quatuors ». Bravo Ludwig.
(Séverine Garnier)

Aujourd’hui encore, le quatuor à cordes demeure le genre prédominant en musique de chambre. Avec Mozart et Haydn, le professeur viennois de Beethoven, la combinaison réunissant deux violons, un alto et un violoncelle a connu un âge d’or. Le Quatuor à cordes n° 6, opus 18 n° 6, est le dernier des quatuors de jeunesse de Beethoven. Il avait 30 ans lorsqu’il l’a composé, entre avril et l’été 1800.

Leonid Baranov est au premier violon, Simone Spadino Pippo au second violon, Daria Borovskaja à l’alto et Joachim Birman au violoncelle. Les répétitions se sont faites sous la direction du professeur Daniel Haefliger.


  • Avec :
    • Leonid Baranov (Violon I)
    • Simone Spadino Pippo (Violon II)
    • Daria Borovskaja (Alto)
    • Joachim Birman (Violoncelle)
  • Pays :
    • Suisse
  • Année :
    • 2019