Beethoven : Septuor pour cordes et ventsLa musique de chambre de Beethoven à Genève

44 min
Disponible du 15/12/2019 au 31/12/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

On raconte qu’en 1800, lorsque son septuor est joué pour la première, Ludwig van Beethoven se serait écrié « C’est ma création ! ». Alors âgé de 30 ans, le compositeur dédie son œuvre à l’impératrice Marie-Thérèse, épouse de François II. A Genève, les étudiants des Hautes écoles de musique de Lausanne et Genève présentent ensemble cette œuvre de musique de chambre.

Beethoven et son œuvre - opus 20
A la différence de ses Quatuors à cordes opus 18, réputés pour leurs difficultés techniques, le Septuor opus 20 de Beethoven est destiné à des musiciens amateurs. Ils sont nombreux à Vienne : dès sa parution, la partition se vend très bien. « Tout ce que je compose actuellement, je peux le vendre 4 ou 5 fois plus et à des prix avantageux », commente Ludwig.
(Séverine Garnier)

Six mouvements pour rassembler sept instruments : Ludwig van Beethoven compose ce septuor pour clarinette, cor, basson, violon, alto, violoncelle et contrebasse. Le compositeur compte ainsi rivaliser avec son ancien professeur viennois Joseph Haydn, qui avait jusqu’alors écrit la plus longue pièce de ce genre. Mais en raison de la concurrence entre les deux maestros, Beethoven se montre critique envers sa composition. Un avis que ne partage pas le public de l’époque : son septuor est l’une des œuvres les plus jouées de son vivant.


  • Avec :
    • Ferran Arbona (HEMU, site de Lausanne) (Clarinette)
    • André Ferreira Rocha (HEMU, site de Lausanne) (Basson)
    • Alexandre Labonde (HEMU, site de Lausanne) (Cor)
    • Gandhi Saad (HEM Genève) (Violon)
    • Takumi Nozawa (HEM Genève) (Alto)
    • Pauline Renaud (HEM Genève) (Violoncelle)
    • Clàudio Gomes (HEM Genève) (Contrebasse)
  • Pays :
    • Suisse
  • Année :
    • 2019