Beethoven : Sonate pour cor et pianoLa musique de chambre de Beethoven à Genève

16 min
Disponible du 15/12/2019 au 31/12/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

C’est à l’occasion d’un concert avec un corniste renommé de l’époque, Giovanni Punto, que Beethoven compose spécialement cette sonate pour cor en 1800. Il semblerait que la pièce ait été écrite dans l’urgence en vue de sa création tant attendue à la cour de Vienne par le musicien vedette.

Beethoven et son œuvre - opus 17
Si Beethoven peut passer des années sur une partition, il a aussi connu des fulgurances. Une sonate pour piano et cor (son futur opus 17), lui est commandée en l’honneur d’un célèbre corniste de passage à Vienne. Ludwig compose la partition en deux jours… et improvise la partie de piano durant le concert. Chapeau l'artiste : ce fut un triomphe.
(Séverine Garnier)

Dans ses jeunes années, Ludwig van Beethoven avait lui-même appris à jouer du cor et se réjouit de recevoir des commandes d’œuvres de la part de quelques cornistes. Apprenant la venue de Giovanni Punto à Vienne, le compositeur écrit une sonate pour cor et piano en seulement deux jours. Sa maîtrise des deux instruments est saluée par la critique et le concert est un succès, réitéré par la suite. Cette pièce est aujourd’hui un incontournable du répertoire pour cor.

Etudiantes à la Haute école de musique de Genève, Clémence Lion au cor et Marjorie Saunier au piano jouent la Sonate pour cor et piano, opus 17, sous la direction de leurs professeurs Gui-Michel Caillat et Jean-Pierre Berry. Un concert donné au studio Ernest Ansermet à Genève.


  • Avec :
    • Clémence Lion (Cor)
    • Marjorie Saunier (Piano)
  • Pays :
    • Suisse
  • Année :
    • 2019