Les coulisses de l'histoireLa décolonisation britannique, l'art de filer à l'anglaise

53 min
Disponible du 24/12/2020 au 12/03/2021
Sous-titrage malentendant
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

De la fin de l'Empire britannique, la postérité nous a légué l'image d'une décolonisation exemplaire. Le gouvernement de Sa Majesté aurait ainsi assurer aux peuples placés sous sa domination une transition pacifique vers l'indépendance. En réalité, la couronne n'a lâché ses joyaux coloniaux qu'au prix d'une répression aveugle d'une violence extrême.

Dans l’imaginaire collectif, les Britanniques ont su accompagner leurs colonies vers l’indépendance sans violence. En réalité, la Couronne a abandonné ses joyaux coloniaux dans le sang et les larmes. Le 24 mars 1947, lord Mountbatten est intronisé vice-roi des Indes avec faste alors même que l’émancipation de 410 millions d’Indiens est en cours de discussion. Les négociations aboutissent à un découpage arbitraire du territoire entre l’Inde et le Pakistan, dont les conséquences s’avéreront désastreuses. Tandis que la Malaisie et le Kenya s’enflamment à leur tour, la violence de la répression est occultée par une redoutable machine de propagande. En 1956, le Royaume-Uni échoue à rétablir son aura impériale quand l’URSS et les États-Unis l’obligent à renoncer au canal de Suez. Le nouveau Premier ministre, Harold Macmillan, demande alors un "audit d’empire", car il sait que le pays n’a plus les moyens de poursuivre sa politique impérialiste. En 1967, dans un Yémen en ébullition, des unités militaires britanniques défient le gouvernement et font régner la terreur, précipitant le retrait des troupes, qui laissent derrière elles une situation explosive. En Rhodésie du Sud, la communauté blanche fait sécession et instaure un régime d’apartheid. Incapable de mettre au pas ses sujets, la Couronne est condamnée à accepter l’aide du Commonwealth pour aboutir à un accord qui acte la naissance du Zimbabwe. L’Empire britannique a vécu…

Relecture nuancée
Avec le temps, les travaux des chercheurs révèlent une réalité souvent plus nuancée que les idées communément admises. De la dénazification de l’Allemagne à la neutralité orientée de la Suisse, de la décolonisation britannique au débarquement du 6 juin 1944, de Jean-Paul II à Ronald Reagan, cette passionnante collection documentaire se penche sur de grands personnages et des événements charnières de l’histoire du XXe siècle pour en proposer une lecture revue et corrigée. Porté par un récit limpide tissé de saisissantes archives, un nouveau regard sur notre passé récent.


  • Réalisation :
    • Deborah Ford
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019