Salzburger Festspiele 2019: Orphée aux enfersVersion française

160 min
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Dans une production créative, supervisée par le bouillonnant Barrie Kovsky, Salzbourg célèbre Offenbach et l'une de ses plus fameuses opérettes. L’imposant plateau de chanteurs lyriques est accompagné par l’Orchestre philharmonique de Vienne, placé sous la direction d’Enrique Mazzola. Présenté par Annette Gerlach.
Rien ne va plus dans le couple que forment Orphée et Eurydice. Tandis que cette dernière batifole avec le jeune Aristée, son mari musicien charme une nymphe avec ses compositions. Mais se souciant exclusivement du qu’en-dira-t-on et de l’opinion publique, Orphée refuse catégoriquement de divorcer...

Mythe antique
À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach (né à Cologne en 1819 et mort à Paris en 1880), le Festival de Salzbourg met à l’honneur l’une de ses opérettes les plus populaires. Créée en 1858 au Théâtre des Bouffes Parisiens, "Orphée aux enfers" n'a pas suscité un engouement immédiat. C'est à la suite d'une violente polémique, née après la parution d’un article accablant du critique Jules Janin, que l’enthousiasme du public se manifeste. Sur un livret du duo Crémieux/Halévy, revisitant sans révérence le mythe antique, Offenbach compose avec panache une ribambelle de motifs enlevés qui vont s'ancrer dans les mémoires. Intendant de l’Opéra-Comique de Berlin, le bouillonnant Barrie Kosky assure la mise en scène – retransmise en léger différé – qui promet d’être inventive, tandis que l’imposant plateau de chanteurs lyriques est accompagné par l’Orchestre philharmonique de Vienne, placé sous la direction d’Enrique Mazzola. 

  • Réalisation :
    • Michael Beyer
  • Avec :
    • Marcel Beekman
    • Martin Winkler
    • Joel Prieto
    • Kathryn Lewek
    • Max Hopp
    • Anne Sofie von Otter
    • Peter Renz
    • Rafał Pawnuk
    • Vasilisa Berzhanskaya
    • Frances Pappas
    • Lea Desandre
    • Nadine Weissmann
  • Mise en scène :
    • Barrie Kosky
  • Direction musicale :
    • Enrique Mazzola
  • Orchestre :
    • Wiener Philharmoniker
  • Direction de chœur :
    • David Cavelius
  • Choeur :
    • Vocalconsort Berlin
  • Chorégraphie :
    • Otto Pichler
  • Livret :
    • Ludovic Halévy
    • Hector Crémieux
  • Scénographie :
    • Rufus Didwiszus
  • Costumes :
    • Victoria Behr
  • Lumière :
    • Franck Evin
  • Dramaturgie :
    • Susanna Goldberg
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019