Paris brûle-t-il ?

À suivre

Extrait (3 min)
Prochaine diffusion le vendredi 24 juillet à 13:35
AudiodescriptionSous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Sous haute tension, les dernières heures qui ont précédé la libération de Paris. Signée René Clément, une superproduction vibrante au casting XXL : Orson Welles, Gert Fröbe, Alain Delon, Bruno Cremer, Jean-Paul Belmondo, Yves Montand, Kirk Douglas, Anthony Perkins et Michel Piccoli. 

1944. Après quatre années d’occupation nazie, les Parisiens voient enfin percer la lumière au bout du tunnel. Dans les différents QG de résistants, on organise le soulèvement et on pense l’après, sans cesser de chercher à joindre les forces alliées, qui n’ont, pour l’heure, pas reçu l’ordre de marcher sur la capitale. À l’hôtel Meurice, le général allemand von Choltitz, nouvellement affecté à la défense de Paris, rencontre le consul de Suède Raoul Nordling, qui cherche à obtenir la libération de prisonniers politiques promis à la déportation. Dans les rues, le peuple s’arme ou se barricade, à la merci de faux informateurs à la solde de la Gestapo...

Pharaonique Libération
Épaulé par des pointures américaines (Kirk Douglas, Anthony Perkins...), tout ce que le cinéma français compte de vedettes est réuni sous la caméra de René Clément (La bataille du rail, autre film sur la Résistance) pour ce récit choral, reconstitution vibrante des jours qui virent Paris se libérer. L’œuvre aux proportions pharaoniques (cent quatre-vingts lieux de tournage, plus de vingt mille figurants) est pourtant filmée à hauteur d’homme, de manière quasi documentaire, avec images d’archives à l’appui, et rend hommage aux grands noms comme aux inconnus qui se sont battus pour la sauvegarde de la capitale. Cette fresque est aussi l’occasion d’un magistral face-à-face entre le consul de Suède (Orson Welles) et le gouverneur allemand de la ville (Gert Fröbe), qui amènera ce dernier à ignorer les ordres d’Hitler : réduire Paris en cendres.


  • Réalisation :
    • René Clément
  • Scénario :
    • Francis Ford Coppola
    • Gore Vidal
  • Production :
    • Transcontinental Films
    • Marianne Productions
  • Producteur/-trice :
    • Paul Graetz
  • Image :
    • Marcel Grignon
  • Montage :
    • Robert Lawrence
  • Musique :
    • Maurice Jarre
  • Avec :
    • Jean-Paul Belmondo (Yvon Morandat)
    • Charles Boyer (Dr Robert Monod)
    • Leslie Caron (Françoise Labé)
    • Jean-Pierre Cassel (Lieutenant Henri Karcher)
    • Bruno Cremer (Colonel Rol-Tanguy)
    • Kirk Douglas (Général Patton)
    • Glenn Ford (Général Bradley)
    • Yves Montand (Sergent Marcel Bizien)
    • Anthony Perkins (Sergent Warren)
    • Michel Piccoli (Edgar Pisani)
    • Simone Signoret (Patronne du bistrot)
    • Orson Welles (Raoul Nordling, Consul de Suède)
    • Daniel Gélin (Yves Bayet)
    • Alain Delon (Général Chaban-Delmas)
    • Gert Fröbe (Général von Cholitz)
    • Claude Rich (Général Leclerc)
    • Billy Frick (Adolf Hitler)
  • Auteur :
    • Dominique Lapierre
    • Larry Collins
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 1966