Lionheart au Summer Breeze Open Air Festival 2019

Lecture automatique

À suivre

42 min
Disponible du 18/12/2019 au 16/03/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Les Californiens de Lionheart ont proposé du hardcore aux effluves de metal. Le public, venu nombreux, leur a donc réservé un accueil des plus enthousiastes, déclenchant dès les premières notes de « Cali Stomp » un mosh pit du meilleur cru. Une initiative appréciée et encouragée par les cinq Américains.
Alors que le groupe s’apprêtait à rendre ses guitares il y a deux ans, il est aujourd’hui en pleine renaissance et rassemble des fans en tout genre, qu’ils soient plutôt veste à patches et cheveux longs ou hardcore addict. Rien de bien étonnant, donc, à voir ces deux camps pogoter en parfaite harmonie. Et ils n’ont pas fait dans la demi-mesure : Wall of Death, Circle Pits et Crowdsurfer, rien ne manquait. Pour contribuer à sa manière à l’ambiance électrique, le bassiste a décidé de faire tomber le t-shirt, bien vite imité par le public. Sur « Lockjaw », les torses dénudés se sont alors fondus en une masse compacte et suante, dans laquelle le chanteur Rob Watson a décidé de se jeter pour clore ce concert survolté.

  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019