Anaal Nathrakh au Summer Breeze Open Air Festival 2019

47 min
Disponible du 06/11/2019 au 03/02/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Les Britanniques ont dû composer avec un effectif quelque peu décimé. Irrumator, le guitariste et cerveau du groupe, manquait en effet à l’appel. A cause d’une fracture de la cheville, comme l’a expliqué son acolyte V.I.T.R.I.O.L. Même avec une seule guitare, Anaal Nathrakh n’a pas fait de quartier.
Le groupe a commencé par balancer le titre « Obscene As Cancer », tiré de son dernier album « A New Kind of Horror », à la face d’un public qui est resté stoïque jusqu’à tard dans la nuit, malgré la pluie qui commençait à tomber. Ceux qui ont préféré se terrer dans leur tente ont manqué une prestation de première classe délivrée par un groupe au top. V.I.T.R.I.O.L. a brillé par son humour british pince-sans-rire et ses saillies politiques, principalement dirigées contre le Brexit. Et comme après des débuts laborieux, l’ingé son a su trouver une balance optimale, les salves de guitare qui ne pardonnent pas ont retenti comme jamais. Ce set placé sous le signe de l’intensité s’est achevé sur « The Joystream ». Après, même les fans les plus irréductibles ont été renvoyés à un repos nocturne bien mérité.

  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019