ARTE Regards - Moria, le cauchemar des réfugiés en Europe

33 min
Disponible du 14/10/2020 au 12/01/2021
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
À Lesbos, le calvaire des réfugiés a atteint un nouveau degré dans l’horreur. Depuis l’incendie du camp de Moria, la situation déjà tendue sur l’île grecque est désormais intenable. Migrants et autochtones, tout le monde est dépassé.

Le camp de Moria à Lesbos était déjà tristement connu avant d’être ravagé par les flammes. Créé à l’origine pour 3 000 personnes, le site en hébergeait encore récemment près de 13 000 dans des conditions indignes : manque d’eau potable, coupures d’électricité, insalubrité. Et ces derniers mois, les occupants de ce camp surpeuplé ont également dû vivre avec la peur d’une propagation hors de contrôle du coronavirus.

Le 8 septembre 2020, un incendie a totalement détruit le camp de Moria. Du jour au lendemain, ses résidents se sont retrouvés à la rue. Le gouvernement grec a érigé un nouveau camp en un temps record. Mais beaucoup de migrants refusent de s’y installer. Ils craignent que les conditions y soient les mêmes, voire pires, qu’avant. Les réfugiés de Lesbos ne veulent qu’une chose : pouvoir enfin quitter l’île. Pendant ce temps, l’Union européenne continue de se déchirer à propos d’une hypothétique politique commune en matière d’asile.


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2020