Gimel : L'armée buissonnièreFuite en avant (1/10)

4 min
Disponible du 23/09/2019 au 22/09/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Quand on se met du dentifrice dans les yeux, ça brûle de manière infernale. Mais ça ne suffit pas, hélas, pour se faire mettre en arrêt-maladie. Il faut recourir à des moyens plus persuasifs. Allez, on serre les dents, et on fonce !

Aïe ! Ça peut faire mal dans les histoires qui vont suivre : de jeunes Israéliens pour qui le service militaire est obligatoire et long s’automutilent pour obtenir quelques jours de repos. Pour échapper à ce service qui s’éternise. A la différencede l’Europe, où de plus en plus de pays renoncent à la conscription, en Israël, dès l’âge de 18 ans, femmes et hommes sont incorporés dans l’armée pendant au moins deux ans.

"Gimel" est le terme hébreu qui signifie l’exemption du service pour cause de maladie ou de blessure. Pour se libérer du service, les méthodes ne manquent pas : une chute sur le visage, une bonne bagarre , un échantillon d’urine manipulé ou un détergent bien agressif. L’important est que le supérieur n’y voie que du feu. Plus tu as de Gimel, mieux tu te portes !

 

La série web raconte des histoires saugrenues, absurdes, mais toutes vraies, de jeunes Israéliens qui tentent d’obtenir du Gimel. Sur un ton humoristique, elles témoignent d’une vérité inquiétante, celle de jeunes qui veulent seulement se soustraire à une réalité trop pesante.


  • Réalisation :
    • Assaf Machnes
  • Scénario :
    • Michael Fromchenko
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019