Armes françaises au Yémen : "Nous ne sommes pas des voleurs"

Bonus (7 min)
Disponible du 14/05/2019 au 16/05/2035
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
Deux journalistes du média "Disclose", Geoffrey Livolsi et Mathias Deltas sont convoqués par les renseignements français le 14 mai. Objectif de la DGSI : savoir comment ils se sont procurés une note classée confidentiel défense sur l'utilisation d'armes françaises au Yémen. ARTE Journal a interviewé les deux journalistes à la sortie de leur audition.
Le 15 avril dernier, Disclose et ses partenaires ont publié des notes classées « confidentiel défense » de la Direction du renseignement militaire (DRM) confirmant ce que nos ONG mettent en lumière depuis des mois (notamment l'ACAT, Amnesty International, la FIDH et l'Observatoire des armements) : les équipements militaires français achetés par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont engagés dans la guerre au Yémen, avec un risque majeur d' utilisation dans des attaques illégales contre des populations civiles.

Journaliste :
Patrick Schulze-Heil
Pays :
France
Allemagne
Année :
2019