Les lamentations de Judas

À suivre

96 min
Disponible du 16/11/2020 au 21/01/2021
Sous-titresVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

En Afrique du Sud survit une petite communauté d’anciens combattants angolais, recrutés après 1975 par le régime de l'apartheid pour combattre le gouvernement communiste de leur pays tout juste indépendant. Ils acceptent de tourner un film sur Judas Iscariote, l'apôtre qui a trahi le Christ. En parallèle, ils livrent peu à peu des bribes de leur passé violent.

Dans le village de Pomfret, en Afrique du Sud, survit une petite communauté d’anciens combattants angolais, recrutés après 1975 par le régime de l'apartheid pour combattre le gouvernement communiste de leur pays tout juste indépendant. Surnommés "les terribles" pendant la guerre civile de vingt ans qui a suivi, les anciens du bataillon 32, installés depuis quelques années à la lisière d’une mine d’amiante, ont reçu l'ordre de quitter les lieux. N'ayant nulle part où aller, ces exilés tombés du mauvais côté de l'histoire s'accrochent à leur coin de brousse aux maisons vides. Ils acceptent de tourner avec le réalisateur un film sur Judas Iscariote, l'apôtre qui a trahi le Christ. En parallèle, ils livrent peu à peu des bribes de leur passé violent. 

Soldats sans armes
Dans la beauté dépouillée de ce village fantôme, semblable à une Antiquité postapocalyptique, le monologue poétique de Judas et les récits de guerre tissent un dialogue méditatif entre le mythe et l'histoire. L'héritage complexe du colonialisme, la légitimité impossible des guerres, la responsabilité de l'individu pris dans les soubresauts collectifs, la possibilité du pardon et de l'oubli : autant de thèmes qui s'incarnent de façon poignante dans les voix et les corps de ces soldats désarmés. 


  • Réalisation :
    • Boris Gerrets
  • Pays :
    • France
    • Pays-Bas
  • Année :
    • 2019