ALCESTE de Christoph Willibald Gluck

142 min
Disponible du 02/06/2019 au 30/08/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Un amour plus fort que la mort... Cette phrase un peu fleur bleue qui rappelle les romances hollywoodiennes devient réalité dans Alceste. 

L’argument : Admète, roi de Thessalie, est mourant. Il ne pourra rester en vie que si quelqu’un prend sa place. Son épouse Alceste se sacrifie alors pour lui. Lorsqu’Admète l’apprend, il veut aller rejoindre Alceste dans le royaume d’Hadès. Défiant les dieux, Hercule l’en empêche et sauve ainsi les deux amants des Enfers.

Avec son Alceste, Christoph Willibald Gluck réforme l’opéra. La version initiale, en italien, revisite l’opera seria, et la seconde, en français, créée en 1776 à Paris, épure la tragédie lyrique. Désireux de créer un véritable théâtre musical, Gluck tourne le dos à la préciosité du baroque, aux prima donnas et aux divos qui font étalage de leur prouesses vocales. Il veut que la musique soit au service de la parole et du drame lyrique, et non une fin en soi. Il aura été l’initiateur de la musique de la période classique et un modèle pour Mozart, Beethoven, Wagner et Richard Strauss.

C’est Sidi Larbi Cherkaoui qui signe la mise en scène de cette version d’Alceste donnée à l’Opéra d'État de Bavière. Le chorégraphe et metteur en scène flamand voit en Alceste un personnage en errance mais surtout en proie à des sentiments contradictoires, toujours changeants. Ce sont ces univers émotionnels que Cherkaoui cherche à exprimer à travers la danse, avec sa compagnie anversoise Eastman.

L’orchestre et le chœur de l’Opéra d’État de Bavière sont placés sous la direction d’Antonello Manacorda. Dorothea Röschmann, lauréate d’un Grammy, chante le rôle-titre et le baryton Michael Nagy incarne Hercule. Admète est interprété par Charles Castronovo, élu en mai 2019 chanteur de l’année aux International Opera Award.


Photo © Wilfried Hösl


  • Avec :
    • Dorothea Röschmann (Alceste)
    • Charles Castronovo (Admète )
    • Michael Nagy (Hercule)
    • Noa Beinart, Anna El-Khashem, Frederic Jost, Caspar Singh (Coryphées)
  • Avec :
    • Tänzer der Compagnie Eastman, Antwerpen
  • Direction musicale :
    • Antonello Manacorda
  • Orchestre :
    • Bayerisches Staatsorchester
  • Choeur :
    • Chor der Bayerischen Staatsoper
  • Chorégraphie :
    • Sidi Larbi Cherkaoui
  • Costumes :
    • Jan-Jan Van Essche
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019