Aya Nakamura à We Love GreenOula, La Dot, Djadja

11 min
Disponible du 13/06/2019 au 07/11/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

« Oh Djadja, y’a pas moyen Djadja »… Ces paroles vous disent quelque chose ? Pas impossible que la mélodie entrainante vous soit restée en tête. Du haut de ses 23 ans, Aya Nakamura impose son style à grands renforts de rythmiques afro, pop, caribéennes ou R’n’B, portés par une répartie et des textes qui n’appartiennent qu’à elle. Leçon de vocabulaire sur la scène de We Love Green. 

Si le titre « Djadja » propulse Aya Nakamura en tête des charts en 2018, l’artiste ne débarque pas de nulle part. En 2015, elle sort son premier titre, « Brisé », ainsi qu’un titre en featuring avec Fababy, « Love d’un voyou ». Mais derrière le récit des peines de cœur, l’artiste franco-malienne, de son vrai nom Aya Dianoko, soigne son image de femme forte et indépendante. Un tournant qui se confirme avec la sortie de « NAKAMURA » en 2018.

N’en déplaise aux puristes, ou aux amateurs de chansons à textes : Aya Nakamura n’a « pas l’time » pour ça. Avec son franc-parler et ses associations de mots inédites, l’artiste invente de nouvelles réparties appropriées par toute une génération, de mots à rallonge en expressions étrangères. Ses clips explosent les scores sur Youtube. Sa musique, quant à elle, vibre de punchlines et de refrains entêtants.

Y’a pas moyen, Aya s’illustre là où on ne l’attend pas. Clame son indépendance de corps et d’esprit avec une assurance qui étonne, se réapproprie les codes avec une liberté qui détonne. Interro surprise pour le public de We Love Green !

Concert capté le 1er juin 2019 à We Love Green.

Photo © Philippe Lévy

  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019