Concours Reine Elisabeth 2019 – 4e soir des finalesAvec Júlia Pusker

71 min
Disponible du 24/05/2019 au 22/11/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
C’est le violon qui est à l’honneur du Concours Reine Elisabeth cette année ! Depuis sa création dans les années 30, le concours est devenu l’une des références internationales pour les nouveaux talents musicaux qui viennent du monde entier en espérant remporter le Graal. Ce soir, la Hongroise Júlia Pusker interprète le Concerto en ré majeur op. 61 de Ludwig van Beethoven.

Durant toute la semaine, chaque soir, deux finalistes se produisent sur la scène du BOZAR, accompagnés par le Belgian National Orchestra sous la direction de Hugh Wolff. Ils interprètent chacun un concerto au choix, ainsi que l’œuvre inédite, Fild, écrite spécialement pour cette session par le compositeur finlandais Kimmo Hakola.

Nous sommes à mi-parcours de ces finales et les 17 membres du jury ont d’ores et déjà pu apprécier les prestations de 4 des 12 finalistes. Des prestations de grandes qualités qui ne vont pas rendre leur tâche facile.  

C’est la Hongroise Júlia Pusker qui ouvre cette quatrième soirée de finales avec le Concerto en ré majeur op. 61 de Ludwig van Beethoven interprété qu’une seule fois lors de ces finales. Un choix audicieux quand on connait le niveau d’exigence de cette oeuvre. Depuis 2015, la jeune violoniste est artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction d’Augustin Dumay.

Au programme

Œuvre imposée : Kimmo Hakola - Fidl
Œuvre choisie : Ludwig van Beethoven - Concerto en ré majeur op. 61


  • Direction musicale :
    • Hugh Wolff
  • Orchestre :
    • Belgian National Orchestra
  • Pays :
    • France
    • Belgique
  • Année :
    • 2019