Concours Reine Elisabeth 2019 – 3e soir des finalesAvec Seiji Okamoto

58 min
Disponible du 23/05/2019 au 21/11/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Le Concours Reine Elisabeth est devenu l’une des références internationales pour les nouveaux talents musicaux qui viennent du monde entier en espérant remporter le Graal. C’est au tour du candidat japonais Seiji Okamoto de convaincre le jury.

Depuis lundi, chaque soir, deux finalistes se produisent sur la scène du BOZAR, accompagnés par le Belgian National Orchestra sous la direction de Hugh Wolff. Ils interpréteront chacun un concerto au choix, ainsi que l’œuvre inédite écrite spécialement pour cette session par Kimmo Hakola devant un jury prestigieux, dont Arabella Steinbacher, Victor Kissine ou encore Vadim Repin qui a été à 17 ans le plus jeune lauréat à remporter le Concours reine Elisabeth.

Le premier candidat à se présenter pour cette troisième finale est le japonais Seiji Okamoto. Il interprète ce soir le Concerto pour violon en ré mineur, op. 47, une œuvre du compositeur finlandais Jean Sibelius, interprétée la veille par la candidate coréenne Ji Won Song. Un défi !

Au programme :

Œuvre imposée : Kimmo Hakola - Fidl
Œuvre choisie : Jean Sibelius - Concerto pour violon en ré mineur, op. 47.

  • Direction musicale :
    • Hugh Wolff
  • Orchestre :
    • Belgian National Orchestra
  • Pays :
    • France
    • Belgique
  • Année :
    • 2019