L'idéal de l'oeuvre totale (1/2)L'art contemporain et l'opéra

26 min
Disponible du 11/01/2020 au 10/02/2020
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Une exploration en deux parties des tentatives pour concrétiser l’utopie de l’oeuvre totale. À la fin du XIXe siècle, l'opéra devient un espace de création où musique, théâtre et peinture se rencontrent. Les opéras de Richard Wagner concrétisent ce rêve de synesthésie. Au XXe siècle, Arnold Schönberg creuse, à son tour, le sillon de la fusion des arts...

À Bayreuth, l’opéra et l’art vivent en parfaite harmonie. C’est dans cette ville du sud de l’Allemagne que Richard Wagner conçoit à la fin du XIXe siècle son œuvre du futur alliant musique, théâtre et décors peints par des artistes contemporains. Dans le palais des festivals, ses opéras concrétisent ce rêve de synesthésie. Au XXe siècle, Arnold Schönberg creuse, à son tour, le sillon de la fusion des arts. Le musicien, qui est également peintre, imagine la scénographie des opéras qu’il compose. Membre du groupe d’artistes Le Cavalier bleu, il fréquente également les peintres August Macke et Vassily Kandinsky. Alors que les toiles de ce dernier deviennent toujours plus abstraites, Schönberg introduit le dodécaphonisme, continuant de tracer un parallèle entre peinture et musique. Ce documentaire en deux épisodes éclaire l’évolution de l’opéra, qui deviendra, à la fin du XIXe siècle, un espace créatif où musique, théâtre et peinture se rencontrent.


  • Réalisation :
    • Axel Fuhrmann
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019