Cameron Carpenter à la Philharmonie de Paris

96 min
Disponible du 26/03/2019 au 22/06/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Cameron Carpenter, c’est le jeune chien fou de la musique classique. Par son look déjà – l’organiste est célèbre pour sa crête iroquoise et ses vêtements de punk - mais aussi par sa manie à casser les codes du milieu classique. Un côté iconoclaste qui a fait sortir l’orgue des églises et donné un second souffle au plus impressionnant des instruments à vent.

C’est à la Philharmonie de Paris que nous retrouvons Cameron Carpenter. Le phénomène nous embarque pour un récital mettant Bach et Hanson à l’honneur. Une belle occasion de profiter de ses talents d’interprète mais aussi de transcripteur.


La soirée commence par les Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach, une œuvre pensée pour le clavecin mais régulièrement jouée au piano. Les doigts posés sur l’orgue de la Philharmonie, Cameron Carpenter nous offre donc une interprétation rare de cette œuvre composée pour lutter contre « le vide des nuits sans sommeil » du comte von Keyserling.


Vient ensuite la Symphonie n° 2 de Howard Hanson dans une transcription deCameron Carpenter « himself ». Cette œuvre créée en 1930 par le Boston Symphony Orchestra est marquée par l’esthétique romantique et dégage une fougue juvénile. Sa structure en trois mouvements lui permet de s’émanciper des habituels poncifs symphoniques.

 

Programme :

Johann Sebastian Bach - Variations Goldberg

Howard Hanson - Symphonie n° 2 « Romantique » (transcription Cameron Carpenter)

 

Concert capté le 23 mars 2019 à la Philharmonie de Paris.


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019