28 MinutesLa surveillance numérique / Iran : les mollahs à bout de souffle ? (24/02/2020)

Lecture automatique

À suivre

43 min
Disponible du 24/02/2020 au 24/04/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Dans son ouvrage "À la trace", le journaliste Olivier Tesquet nous éclaire sur ce qu'il nomme le "capitalisme de surveillance" et l’exploitation des données / La victoire aux élections est presque sans partage pour les conservateurs en Iran, mais l'abstention a atteint un niveau record : le régime des mollahs est-il plus vulnérable qu’il n’en a l’air ?

Résister à la surveillance électronique généralisée
À l’heure de la reconnaissance faciale, des assistants vocaux et des réseaux sociaux, est-il encore possible de se tenir à l’abri des regards ? Dans son ouvrage "À la trace. Enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance", publié aux éditions Premier Parallèle, Olivier Tesquet, journaliste à Télérama et spécialiste des questions sur le numérique, nous éclaire sur ce "capitalisme de surveillance" et l’exploitation des données. Contrôlé par les entreprises privées mais aussi par les États, ce système rendrait la société à la fois complice et victime. Olivier Tesquet est notre invité.

Iran : la République islamique est-elle à bout de souffle ?
C’est une victoire presque sans partage remportée par les conservateurs en Iran : 220 sièges sur 290 leur sont ainsi promis à l’Assemblée, alors que la participation n’a jamais été aussi faible depuis la proclamation de la République islamique en 1979. La brusque arrivée du coronavirus dans le pays isole aussi un peu plus le régime des mollahs : la Turquie, le Pakistan ou l’Arménie ont fermé leurs frontières terrestres avec le pays. Le résultat des élections est-il vraiment gage de pouvoir ? Le régime des mollahs est-il plus vulnérable qu’il n’en a l’air ? On en débat dans "28 Minutes".


  • Présentation :
    • Renaud Dély
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020