28 MinutesMigration / Le "séparatisme islamiste" (19/02/2020)

47 min
Disponible du 19/02/2020 au 19/04/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Avec "Boza !", Ulrich Cabrel témoigne d’un parcours de 9000 kilomètres, d’un bidonville du Cameroun natal à la Bretagne française, en 2017 / Emmanuel Macron a annoncé hier des mesures contre cette dérive. La France court-elle vraiment un risque de "séparatisme islamiste" ? Débat.

Migration : à 15 ans, il a traversé seul 7 pays
"On a immortalisé ma route. On a rendu hommage à mes amis, dont certains sont morts. Mes enfants, mes petits-enfants connaîtront cette histoire." Avec "Boza !", publié le 6 février aux éditions Philippe Rey, Ulrich Cabrel témoigne d’un parcours de 9000 kilomètres, d’un bidonville du Cameroun natal à la Bretagne française, en 2017. "Boza" est un cri, celui d’une victoire amère pour les migrants, remportée une fois la "terre promise" européenne atteinte après un périple semé d’embuches. Ulrich Cabrel est notre invité ce soir, accompagné d’Étienne Longueville, qui l’a hébergé pendant un an à son arrivée en France. 

La France court-elle vraiment un risque de "séparatisme islamiste" ?
Mardi 18 février à Mulhouse, le président de la République Emmanuel Macron a affirmé sa détermination à lutter contre le "séparatisme" islamiste. Un mot soigneusement choisi pour remplacer celui de "communautarisme", annonçant la venue de nouvelles mesures sur un dossier politique et sociétal sensible. Cette visite donne donc le coup d’envoi d’une stratégie du gouvernement contre la radicalisation et l'islam politique. "Dans la République, l’islam politique n’a pas sa place", a ajouté le chef de l’État. Ces mesures suffiront-elles à lutter contre l’islam radical ? On en débat ce soir.


  • Présentation :
    • Élisabeth Quin
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2020