28 MinutesAdel Abdessemed / Retraites : peut-on réformer sans faire de perdants ? (05/12/2019)

Lecture automatique

À suivre

46 min
Disponible du 05/12/2019 au 03/02/2020
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

À travers ses installations, vidéos, photographies et dessins, l'artiste Adel Abdessemed crée pour se "débarrasser" des "images qui le hantent, qui nous hantent tous" / Réforme des retraites : face à l'ampleur de la mobilisation nationale, le gouvernement va-t-il reculer ? On en débat dans "28 Minutes".

Adel Abdessemed, l'artiste qui défie toutes les censures
Même s’il demeure l’un des artistes contemporains les plus controversés, Adel Abdessemed est aussi l’un des artistes les plus appréciés par les grands collectionneurs. Peu importe le support : installation, vidéo, photographie, dessin… Il crée, dit-il, pour se "débarrasser" des "images qui le hantent, qui nous hantent tous". D’origine algérienne, l’artiste quitte son pays en 1994 où il était l’un des porte-paroles du mouvement des étudiants et du mouvement des femmes, à Alger. Dernière création, l'ouvrage "Nuit espagnole" (Stock), écrit avec Christophe Ono-dit-Biot et composé de dessins réalisés dans la nuit du 11 au 12 juillet 2018 au musée Picasso entre 21 heures et 5h30 du matin... Adel Abdessemed est l’invité de "28 Minutes".

Retraites : peut-on réformer sans faire de perdants ?
Cheminots, étudiants, personnels hospitaliers, enseignants... : en ce 5 décembre 2019, plus de 245 rassemblements ont lieu dans tout le pays (chiffre du ministère de l'Intérieur). Tous sont mobilisés contre la réforme des retraites annoncée par le gouvernement. Mais cette réforme ne laisse-t-elle que des perdants ? Qui sont les catégories les plus touchées ? Emmanuel Macron souhaite "une concertation citoyenne" et a nommé Jean-Paul Delevoye pour la mener. Le gouvernement va-t-il reculer face à l'ampleur de la mobilisation nationale ? On en débat dans "28 Minutes".


  • Présentation :
    • Élisabeth Quin
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019