28 MinutesL’affaire des "bébés sans bras" / Peut-on désobéir pour le climat ? (09/10/2019)

46 min
Disponible du 09/10/2019 au 09/12/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Connue pour avoir révélé l’affaire des "bébés sans bras", Emmanuelle Amar se heurte depuis des années à l’inaction des autorités sanitaires / Bloquer des centres commerciaux ou des lieux de pouvoir : la rébellion non-violente imaginée par les militants écologistes d’Extinction Rebellion est-elle devenue la seule stratégie pour dénoncer l’inaction "criminelle" des gouvernements face à la crise climatique ?

“Bébés sans bras” : elle dénonce le silence des autorités 

Connue pour avoir révélé l’affaire des “bébés sans bras”, Emmanuelle Amar se heurte depuis des années à l’inaction des autorités sanitaires. En 2010, déjà directrice du Registre des Malformations congénitales en Rhône-Alpes (Remera), elle commence à travailler sur cette affaire après qu'un médecin lui a signalé trois cas d'enfants nés avec ce handicap dans l'Ain entre 2009 et 2010. Elle revient avec son livre, “Un silence toxique” (Seuil), sur son parcours et son engagement pour la vérité. Emmanuelle Amar est l’invitée de “28 Minutes”.

Extinction Rebellion organise une semaine de mobilisation : désobéir pour le climat, une stratégie efficace et légitime ?

Bloquer des centres commerciaux, des ponts, des routes, des lieux de pouvoir, voici la “rébellion internationale” non-violente imaginée par les militants écologistes d’Extinction Rebellion et initiée lundi dans 60 grandes villes du monde entier. Le but de ce mouvement lancé en octobre 2018 au Royaume-Uni ? Dénoncer l’inaction “criminelle” des gouvernements face à la crise climatique. La désobéissance civile pour défendre l’environnement est-elle devenue la seule stratégie pour se faire entendre ? On en débat dans “28 Minutes”.


  • Présentation :
    • Élisabeth Quin
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019