28 MinutesSyrie, l’amour au cœur de la haine / Iran-USA : le début de la guerre ? (17/09/2019)

44 min
Disponible du 17/09/2019 au 17/11/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Désormais réfugiée politique en Angleterre, la Syrienne Waad al Kateab présente "Pour Sama", un documentaire tourné de 2012 à 2016 sur les ravages de la guerre civile dans son pays / Après les attaques contre deux installations pétrolières saoudiennes, les États-Unis mettent en cause plus ou moins directement l'Iran et menacent de riposter : est-ce le début d’une guerre ?

Témoignage : en Syrie, l’amour au cœur de la haine
Waad al Kateab
est une jeune Syrienne de 28 ans. Elle a vécu la révolution syrienne comme étudiante exaltée à Alep. Avec sa petite caméra, elle se met à filmer ces étudiants qui, comme elle, se sont levés pour chasser Bachar al Assad du pouvoir. De 2012 à 2016, elle documente sans relâche les ravages de la guerre civile, au péril même de sa vie, alors qu’elle tombe enceinte, puis accouche de sa fille Sama. En découlent 500 heures de rushes, diffusés sous le titre « Inside Aleppo » sur la chaîne britannique Channel 4 News. Le documentaire a remporté 24 prix. Il ressort dans les salles françaises sous le nom de « Pour Sama » le 9 octobre prochain. Un format d’1h35 qui a remporté l’Œil d'or au Festival de Cannes en 2019. Waad al Kateab, désormais réfugiée politique en Angleterre, est l’invitée de "28 Minutes".

Iran-USA : la guerre a-t-elle déjà commencé par procuration ?

Les États-Unis mettent en cause plus ou moins directement l'Iran pour les attaques du samedi 14 septembre contre deux installations pétrolières saoudiennes, et menacent de riposter, y compris militairement. L’attaque, d’une ampleur sans précédent, a réduit la production mondiale d’or noir de 5 %, et a fait remonter la tension déjà très palpable dans la région. Le guide suprême iranien Ali Khamenei a exclu mardi toute possibilité de négociation avec les États-Unis à l'heure où le président américain dit être disposé à rencontrer son homologue iranien tout en menaçant Téhéran. « Négocier avec les États-Unis [reviendrait à accepter] qu'ils imposent leurs exigences à l'Iran », a tweeté depuis son compte officiel l'ayatollah iranien. Est-ce le début d’une guerre ? On analyse la situation dans le débat de "28 Minutes".


  • Présentation :
    • Élisabeth Quin
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019