28 MinutesMarguerite Barankitse / La responsabilité sociétale des entreprises (28/08/2019)

47 min
Disponible du 28/08/2019 au 27/10/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Surnommée "l’ange du Burundi", Marguerite Barankitse est la fondatrice d'une ONG qui recueille des enfants victimes de la guerre / Inégalités, incertitudes économiques et contexte écologique semblent devenir les nouvelles préoccupations des multinationales : s’agit-il d'une véritable prise de conscience ou d’une "campagne" visant à redorer l’image des grandes entreprises ?

La maman des orphelins du Burundi
Marguerite Barankitse
possède un surnom évocateur : « l’ange du Burundi ». Cette militante humaniste est contrainte à l’exil en 2015 lorsqu’elle apprend qu’elle figure sur une liste de personnalités à éliminer dans son propre pays. Sa fondation, la « Maison Shalom », qui fête ses 25 années d’existence, recueille des enfants victimes de la guerre. 20 000 à 30 000 réfugiés ont ainsi été accueillis par cette ONG. Marguerite Barankitse nous parle de son combat dans "28 Minutes".

Responsabilité sociale et environnementale : peut-on faire confiance aux patrons ?
Avant même l’ouverture du G7, une centaine de grands patrons ont été reçus à l’Élysée le vendredi 23 août. Crise des inégalités, incertitudes économiques, et contexte écologique semblent devenir les nouvelles préoccupations des multinationales. Le Medef organise « La rencontre des entrepreneurs de France » afin de débattre de ces sujets. Aux États-Unis, de nombreux patrons revendiquent désormais leur responsabilité sociale. Ces initiatives sont-elles issues d’une véritable prise de conscience, ou ne s’agit-il que d’une « campagne » visant à redorer l’image des grandes entreprises ? Nous en débattons dans "28 Minutes".


  • Présentation :
    • Élisabeth Quin
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019