Une femme mélancolique

À suivre

72 min
Disponible du 29/09/2020 au 29/10/2020
Sous-titresVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Une jeune femme songeuse et ironique traverse un Berlin déjanté à la recherche d’un lit et des vérités essentielles de son époque. Une délicieuse fantaisie existentialiste et pop. 

Elle est seule, n’a pas de nom ni d’appartement, et déambule dans Berlin à la recherche d’un lit pour la nuit. Celle qui se décrit comme une "fille mélancolique" multiplie les rencontres, charnelles ou non : une licorne, un existentialiste abstinent, un charpentier, un philosophe ou un DJ qui mixe les râles de ses conquêtes. Entre discothèque, cours de yoga et galeries d’art, elle devise sur la fin du capitalisme, la maternité, le féminisme, les illusions de l’amour romantique ou les conventions sociales... 

Postmoderne pop
Quel singulier objet filmique ! Tout au long de quinze chapitres, courts et sans transition, la romancière et musicienne Susanne Heinrich déroule une comédie existentialiste ultrastylisée, où jeu minimal des interprètes, décors factices frisant le kitsch et couleurs pastel déplacent le spectateur dans un entre-deux fictionnel en décalage avec la réalité commune. Pourtant, le film scrute son époque comme nul autre pareil, avec un ton unique. Dans son manteau en fausse fourrure, cette jeune fille narcissique, qui se dit auteure mais s’est arrêtée au deuxième chapitre de son premier livre, porte sur les faux-semblants de son temps un regard drôle ou cynique, et n’oublie pas de classer sa dépression comme un problème politique. Lointaine petite cousine pop du cinéma de Godard, une première œuvre qui se pique de postmodernisme avec une jubilation... tout intérieure. 


  • Réalisation :
    • Susanne Heinrich
  • Producteur/-trice :
    • Jana Kreissl
  • Avec :
    • Marie Rathscheck
    • Yann Grouhel
    • Nicolai Borger
  • Auteur :
    • Susanne Heinrich
  • Composition :
    • Moritz Sembritzki
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019