Lady Chatterley

160 min
Sous-titrage malentendant
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Auprès d'un garde-chasse solitaire, une jeune épouse délaissée s'éveille au plaisir des sens et à l'amour... Avec l'éblouissante Marina Hands, une splendide adaptation du roman de D. H. Lawrence, magistralement mise en scène par Pascale Ferran.

Angleterre, automne 1921, au cœur du pays minier. Dans la froideur du château des Chatterley, la jeune Constance dépérit auprès de son mari, sir Clifford, infirme depuis son retour de la guerre. Un jour, elle rencontre Parkin, le garde-chasse, un homme rude et solitaire. Alors que la nature s’ouvre aux rayons du printemps, ces deux êtres séparés par leur position sociale vont peu à peu se rejoindre dans un éveil des sens salvateur. Constance et Parkin se retrouvent régulièrement pour partager des moments d’intimité voluptueuse. Ouvertement épanouie, la jeune femme se découvre une alliée en la personne de Mrs. Bolton, la garde-malade de son époux. Irritée par l’attitude amère de ce dernier, Constance décide de rejoindre sa sœur Hilda et leur père pour des vacances sur la Riviera française. L’éloignement lui fait prendre la mesure de l’amour qu’elle porte au garde-chasse…

La belle et le forestier
Sorti en 2006, Lady Chatterley marquait le retour d’une cinéaste rare, Pascale Ferran, restée silencieuse après deux premiers films remarqués (Petits arrangements avec les morts en 1994 et L’âge des possibles en 1995). En adaptant ce roman phare de la littérature anglaise, elle pose un regard très personnel sur un univers codé. Des choix de mise en scène mêlant audace et simplicité président au parcours intérieur de Constance, qui, prisonnière d’une existence étouffant tout élan vital, brave les conventions de son époque pour vivre un amour libérateur. La photo, magnifique, rend perceptible la moindre palpitation du visage expressif de Marina Hands. Rarement on aura vu la nature filmée de façon aussi sensuelle, accompagnant l’émotion qui déferle sur les amants secrets. Un film à la beauté bouleversante.


  • Réalisation :
    • Pascale Ferran
  • Scénario :
    • Roger Bohbot
    • Pascale Ferran
    • Pierre Trividic
  • Production :
    • Gilles Sandoz
    • Kristina Larsen
    • Maïa Films
    • Saga Film
    • Zephyr Films
  • Image :
    • Julien Hirsch
  • Montage :
    • Mathilde Muyard
    • Yann Dedet
  • Musique :
    • Béatrice Thiriet
  • Avec :
    • Marina Hands (Constance Chatterley)
    • Hippolyte Girardot (Sir Clifford Chatterley)
    • Jean-Louis Coulloc'h (Olivier Parkin)
  • Auteur :
    • D.H. Lawrence
  • Pays :
    • Belgique
    • France
    • Royaume-Uni
  • Année :
    • 2005