Youssoupha, Mac Tyer, Lord Esperanza, Prince Waly et Zed Yun Pavarotti sont Dans le Club

205 min
Disponible du 20/02/2019 au 19/08/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

L’année 2019 démarre en grandes pompes pour Dans le Club avec un line-up finement concocté. Aubervilliers c’est le nouveau Brooklyn, et ça s’entend. Youssoupha partage son Polaroïd Experience, Mac Tyer nous explique ce qu’est la street, Prince Waly ramène son BO Y Z, Lord Esperanza surfe sur Internet et Zed Yun Pavarotti s’avère être très French Cash.

Youssoupha, ce ponte du rap français, actif depuis 1999, disque d’or avec NGRTD - 4e album paru en 2015 - prend son temps pour faire les choses bien. En 2018 il revient avec l’album Polaroïd Experience, où il s’essaye au chant et ça lui va bien. Il nous parle de sa vie, de son évolution et on est tout ouïe.

Mac Tyer fête aussi ses 20 ans dans le milieu du rap, c’est d’ailleurs un des titres de son dernier album C’est la street mon pote, qu’il vient présenter aujourd’hui. Il est né et a grandit à Aubervilliers, c’est donc chez lui que la fête se passe. Fun-fact : Mac Tyer est celui qui a pris sous son aile Rémy, originaire d’Aubervilliers également, un des premiers artistes à avoir foulé la scène de Dans le Club.

Il a 27 ans et son nom ne doit pas vous être étranger, Prince Waly rejoint ses compères et affirme la nouvelle scène du rap français. Après un premier album intitulé Junior réalisé avec Myth Syzer, le jeune montreuillois marque un tournant dans sa carrière musicale avec la sortie de BO Y Z, sorti en janvier 2019, dans lequel on retrouve tout de même et avec grande joie son univers 90’s, autant dans les prods qu’à l’image.

Lord Esperanza est un rappeur parisien passionné de littérature. Que ce soit dans son nom de scène ou dans ses textes, nombreuses sont les références aux grands écrivains. Il présente aujourd’hui son EP intitulé Internet, sorti en 2018, et son album à paraître au printemps 2019.

Enfin, le 5e élément qui vient compléter cette formation de folie nous vient de Saint Etienne, il s’est autoproclamé Zed Yun Pavarotti et sa musique marque autant que son nom. Arrivé comme une bombe dans le milieu du rap, épaulé par MHD et signé chez Artside en deux temps trois mouvements, le Stéphanois propose un rap triste autotuné qui nous plonge dans une douce mélancolie.

Dans le Club le printemps arrive plus vite que prévu, et ça fait du bien.

Concert capté le 20 février 2019 à la Station - Gare des mines, à Aubervilliers.

Photo © Rémy Grandroques


Production :

Milgram

Pays :

France

Année :

2019