Sanderling dirige ChostakovitchPhilharmonie de Dresde

54 min
Version originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

La quinzième et dernière symphonie de Chostakovitch, dirigée par Michael Sanderling, à la Philharmonie de Dresde, en mémoire du bombardement de la ville en 1945.

Lorsque Dmitri Chostakovitch s’attelle à sa quinzième et dernière symphonie, le compositeur russe se sait déjà affaibli. Voyage dans le passé, l’œuvre est créée en 1972 avec son fils Maxime à la baguette. Celui-ci y voit des évocations de l’existence que son père a menée sous le régime autoritaire soviétique, une vie synonyme de soumission et d’absence de liberté. C’est d’ailleurs en URSS qu’a débuté l’histoire entre Chostakovitch et la famille Sanderling. Fuyant les persécutions nazies, le chef d’orchestre Kurt Sanderling avait émigré dans la patrie du communisme. Il y rencontre le compositeur qui va devenir un ami. Quatre-vingts ans plus tard, son fils, Michael Sanderling, interprète cette Symphonie n° 15 – dirigée à plusieurs reprises par son père –, à la tête de l’Orchestre philharmonique de Dresde, en mémoire de la destruction de la ville le 13 février 1945.


  • Réalisation :
    • János Darvas
  • Composition :
    • Dmitri Schostakowitsch
  • Direction musicale :
    • Michael Sanderling
  • Orchestre :
    • Dresdner Philharmonie
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019