Irak : le jeu trouble des milicesARTE Reportage

25 min
Disponible du 19/04/2019 au 28/03/2022
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
En décembre 2017, le premier ministre irakien, Haidar al Abadi, déclarait officiellement la victoire de son pays contre l’organisation Etat Islamique, après des années de guerre sans merci. Lors de son allocution, il a rendu hommage aux forces armées, mais aussi aux nombreux combattants chiites, réunis dans des groupes paramilitaires, portés volontaires pour défendre le pays.

Ils étaient plus de 150 000 hommes à prendre les armes en juin 2014, répondant à la fatwa de l’Ayatollah al-Sistani, la plus haute autorité religieuse d’Irak, qui appelait à combattre les terroristes de l’EI et à protéger les lieux saints. Regroupés sous l’appellation du Hached al-Chaabi - mobilisation populaire -, les différentes milices ont fourni un soutien précieux aux forces armées, même si leur engagement n’aurait pas été sans violence. Elles ont notamment été accusées d’exactions, dans les zones sunnites du pays. Depuis, la guerre est finie, mais ces milices ont refusé de déposer les armes. Officiellement "intégrées" à l’Etat depuis 2016, leur statut reste cependant indéfini. Aujourd’hui, elles investissent la sphère politique et sociale, tout en poursuivant leur mobilisation armée. En pleine transition, à la conquête du pouvoir, les unités de la mobilisation populaire cherchent désormais à peser dans l’avenir de l’Irak.


  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019