Robert Redford - L'ange blond

54 min
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Acteur, réalisateur et producteur, l’irrésistible Robert Redford s’est fait le héraut d’une Amérique idéale, à l’écran comme dans ses engagements. Portrait d’un homme en perpétuelle quête de liberté.

"Je suis un acteur par métier, mais un militant par nature." Pur produit blond et hâlé de la côte californienne, Robert Redford, né en 1936, a dépassé l’image de sex-symbol qu’on cherchait à lui imposer en n’abdiquant jamais sa liberté. Depuis Daisy Clover de Robert Mulligan, qui l’a révélé en 1965, celui qui se rêvait peintre après un passage par les Beaux-Arts de Paris, a incarné plus que quiconque le versant solaire de l’Amérique, entre persévérance, indépendance, idéalisme et intégrité. De la cause écologique, qu’il a défendue en pionnier, à la critique des dérives des institutions, de Jeremiah Johnson aux Trois jours du Condor (tous deux de Sydney Pollack) en passant par Les hommes du président d’Alan J. Pakula ou L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux (qu’il a réalisé), Robert Redford a mis sa prodigieuse filmographie au service de ses engagements politiques. Loin des feux de Hollywood, dans la nature sauvage de la vallée de l’Utah, où il s’est installé avec sa première femme, Lola Van Wagenen, il a par ailleurs érigé une formidable tribune pour ses combats en fondant, en 1985, le festival de cinéma indépendant de Sundance.

Libre penseur
De son enfance à son dernier film, The Old Man & the Gun de David Lowery, Pierre-Henry Salfati (Martin Buber, itinéraire d'un humaniste) parcourt, au fil d’archives, d’extraits de films et d’analyses de spécialistes (son biographe officiel Michael Feeney Callan, le journaliste Serge Kaganski), l’éblouissante carrière d’une légende aux multiples facettes, qui a régné en majesté sur le cinéma hollywoodien, sans renier pour autant ses convictions.


  • Réalisation :
    • Pierre-Henry Salfati
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019