"Hippolyte et Aricie" de Jean-Philippe Rameau
Depuis la Staatsoper Unter den Linden, Berlin

202 min
Disponible du 08/12/2018 au 07/01/2019
Disponible en direct : oui
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
La rencontre entre les immortels et les mortels est souvent source de tensions et son issue est imprévisible. Les deux couples de la tragédie lyrique de Rameau – Hippolyte et Aricie, Thésée et Phèdre – sont éprouvés par les foudres de l’Olympe par l’entremise de Diane, Jupiter, Pluton et Neptune. Les âmes sont tourmentées, les émotions incontrôlables, la raison est impuissante.

L’idylle, le mystère et la terreur sont toutes puissantes, que ce soit dans la forêt, au bord de la mer ou aux enfers. Rameau déploie tout son art du coloris orchestral, signant une musique d’une grande richesse, tant par son écriture que les formes qu’elle convoque. La gravité se mêle au tourbillon du divertissement gracile, la profondeur lyrique aux emballements dramatiques – c’est tout un cosmos qui est à l’œuvre pour révéler le trésor des mythes grecs ainsi que la magie du baroque français.
Avec une partition d’une infinie variété, de magnifiques scènes de danse et de chœurs, des apparitions de dieux, des forces spectaculaires de la nature et des monstres qui s’invitent sur scène, Hippolyte et Aricie transporte son public dans le royaume du merveilleux. 

La mise en scène d’Hippolyte et Aricie été confiée à Aletta Collins et la direction musicale à Simon Rattle, qui fait là ses débuts avec le Freiburger Barockorchester. La scénographie, les costumes et la lumière sont dus au plasticien Ólafur Eliasson. Les rôles principaux sont chantés par Anna Prohaska, Magdalena Kožená, Reinoud Van Mechelen, Gyula Orendt et Elsa Dreisig.


Photo © Karl und Monika Forster


Avec :

Anna Prohaska (Aricie)
Magdalena Kožená (Phèdre)
Reinoud Van Mechelen (Hippolyte)
Gyula Orendt (Thésée)
Peter Rose (Pluton)

Mise en scène :

Aletta Collins

Direction musicale :

Sir Simon Rattle

Orchestre :

Freiburger Barockorchester

Choeur :

Staatsopernchor

Chorégraphie :

Aletta Collins

Scénographie :

Ólafur Elíasson

Costumes :

Ólafur Elíasson

Dramaturgie :

Detlef Giese

Compositeur auteur :

Jean-Philippe Rameau

Pays :

Allemagne

Année :

2018