Interpol - The Ghost Session

60 min
Disponible en direct : non

Depuis 1997, Interpol développe un univers froid, sombre et mélancolique... Une discographie au charme presque vampirique portée par la voix désincarnée de Paul Banks, le leader du groupe. A ses côtés ? Daniel Kessler à la guitare et Sam Fogarino aux percussions. A eux trois, ces artistes composent une cold wave à l'américaine où l'inquiétant côtoie le fascinant. 

Il y a deux ans (déjà !), nous captions Savages pour notre première Ghost Session. C’est avec un léger frisson que nous retrouvons l’esthétique racée de ce format atypique, cette fois avec Interpol. L’univers des trois Américains sied en effet à merveille à celui des Ghost Session : tout à la fois froid et incandescent, distancié et charismatique, puissant et mélancolique.


Pour cette Ghost Session, Interpol interprète dans des arrangements inédits des morceaux empruntés à l’ensemble de sa discographie : "Turn on the Bright Lights" (2002), "Antics" (2004), "Our Love to Admire" (2007), "Interpol" (2010), "El Pintor" (2014) et même "Marauder" (2018), leur dernier album. Une occasion rare de redécouvrir les plus grands tubes du trio et de se laisser hypnotiser par ses nouvelles créations.

 

Photo © Rod Maurice


Production :

Walter Films

Réalisation :

Antoine Carlier

Pays :

France

Année :

2018
Bonus et extrait

Interpol - The Ghost Session - The Rover

4 min

Interpol - The Ghost Session - Untitled

5 min

Interpol - The Ghost Session - Evil

4 min