Le combat de Nadia Murad

90 min
Disponible du 09/12/2018 au 02/06/2019
Prochaine diffusion le mercredi 6 mars à 01:10
Version française
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Transformée en esclave sexuelle par les djihadistes de Daech, Nadia Murad, prix Nobel de la paix 2018 (avec Denis Mukwege), se bat pour son peuple, les yézidis d’Irak, minorité chrétienne persécutée par l’État islamique. 

"Je suis l’une des victimes de la guerre, du terrorisme et de l’esclavage sexuel." À seulement 21 ans, Nadia Murad a côtoyé l’horreur. Celle qui se destinait à ouvrir un salon de beauté à Kocho, petite localité du Sinjar dans le nord de l’Irak, a vu sa vie basculer un jour d’août 2014 lorsque des combattants de l’État islamique ont ravagé son village, assassiné les hommes et condamné femmes et jeunes filles à l’esclavage sexuel. Rescapée de l'enfer, Nadia Murad, qui a perdu 18 membres de sa famille (morts ou emprisonnés), milite pour faire reconnaître comme génocide les atrocités commises sur sa communauté. Un engagement qui lui a valu le prix Sakharov en 2016 et le Nobel de la paix cette année, partagé avec le docteur Denis Mukwege. Aujourd’hui, outre les milliers de réfugiés yézidis, plus de 3 000 femmes et fillettes sont toujours captives dans les prisons de Daech.

Plaies et stigmates 
Des camps de réfugiés aux tribunes onusiennes, Alexandria Bombach a suivi pendant plusieurs mois la jeune Irakienne dans sa lutte pour la cause des yézidis. Entre réunions officielles, interviews et quotidien, elle la filme avec pudeur dans son combat, montrant aussi le fardeau de sa mission. Voix d’un peuple meurtri, abandonné par la communauté internationale, Nadia Murad, qui porte encore les stigmates de souffrances indicibles, tente inlassablement de panser les plaies des siens. En témoigne cette séquence poignante où, lors d’une commémoration yézidie à Berlin, après un discours, au bord des larmes, elle surmonte son émotion pour apaiser une femme en proie au désespoir. D’une rare intensité, ce documentaire rend hommage à son courage et à sa force de résilience.
 


Réalisation :

Alexandria Bombach

Pays :

Etats-Unis

Année :

2018