Metropolis - GöteborgDavid Diop / Daiga Grantina / Cristian Macelaru

44 min
Disponible du 06/10/2019 au 03/01/2020
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Découverte culturelle de Göteborg, la deuxième ville de Suède - "Frère d’âme" de David Diop rend hommage aux tirailleurs sénégalais - Gros plan sur "The Remains", documentaire de Nathalie Borgers, et "Salzhunger", thriller politique de Matthias Gnehm - L’artiste lettone Daiga Grantina représente son pays à la Biennale de Venise - Cristian Macelaru, nouveau directeur musical de l’Orchestre symphonique du WDR.

Göteborg
Située au bord du Kattegat, ce bras de mer entre la Suède et le Danemark, la métropole est considérée comme une des villes les plus durables au monde. À l’heure du changement climatique et de la montée de l’extrême droite, comment les acteurs culturels œuvrent-ils pour bâtir un avenir écologique et propice à la diversité culturelle ?


David Diop
Ce sont les grands oubliés de la Première Guerre mondiale : dans son roman Frère d’âme, prix Goncourt des lycéens en 2018, David Diop rendait hommage aux tirailleurs sénégalais. À l’occasion de la parution en Allemagne de ce beau roman antimilitariste, rencontre avec son auteur, qui revient sur un chapitre méconnu de l’histoire européenne.

"The Remains"
Que reste-t-il après avoir fui en traversant la Méditerranée ? La réalisatrice Nathalie Borgers débute son enquête sur l’île de Lesbos et raconte le destin d’une famille syrienne désormais installée à Vienne et qui a perdu treize de ses membres durant l’exode.

Matthias Gnehm
Une entreprise suisse pille les ressources minières du Nigeria, sans aucun égard pour l’environnement et en piétinant les droits humains. Voilà l’intrigue du thriller politique de Matthias Gnehm Salzhunger (inédit en français).

Daiga Grantina
Ses sculptures ont déjà été exposées au Palais de Tokyo. L’artiste lettone représente cette année son pays à la Biennale de Venise. Née à Riga en 1985, Daiga Grantina travaille actuellement sur de nouveaux assemblages dans son atelier parisien.

Cristian Macelaru
À Cologne, il vient de prendre ses fonctions comme directeur musical de l’Orchestre symphonique du WDR. Cristian Macelaru avait 9 ans en 1989 lorsqu’il a assisté aux débuts de la révolution roumaine à Timisoara. Un événement sans lequel il ne serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui : un chef d’orchestre de renommée internationale.


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019