Mystery Road - Saison 1 (2/6)

54 min
Disponible du 30/12/2020 au 04/02/2021
Sous-titresSous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Ce programme est disponible en vidéo à la demande ou DVD.

Deux flics que tout oppose enquêtent sur une disparition. Porté par deux acteurs magnifiques, Judy Davis et Aaron Pedersen, ce western contemplatif dans l'Outback australien met à nu les blessures et les non-dits hérités de la colonisation. Deuxième épisode : une jeune femme venue du Queensland se présente au poste de police...

Une jeune femme venue du Queensland se présente au poste de police en affirmant que Reese, le routard disparu, s'appellerait Simon, et aurait été son petit ami deux ans plus tôt. Arrivé par le même car, Larry, l'oncle maternel de Marley, vient de purger dix ans de prison pour le viol d'une enfant de la ville – Shevorne, aujourd'hui barmaid au pub, mère d'une fillette et petite amie de Reese. Jay Swan découvre que celui-ci avait confié à Shevorne que quelque chose clochait avec l’eau de l’exploitation. Chassé de la ville par sa communauté, Larry s'installe dans une baraque du bush. Les policiers apprennent que personne ne lui a rendu visite durant sa détention, sauf Marley, une semaine avant sa disparition.

L'esprit des lieux
Aborigène devenu flic et, par là, coincé entre deux mondes auxquels il ne peut appartenir, Jay Swan a déjà été le héros de deux films remarquables, l'éponyme Mystery Road (2013), suivi de Goldstone (2017). Cette série au rythme nonchalant, mi-thriller, mi-western, n'en est ni la suite ni le préquel, mais repose sur le même personnage de justicier solitaire, incarné par le même formidable Aaron Pedersen, dont les failles font remonter à la surface les secrets d'une histoire marquée par la colonisation et la ségrégation. Au-delà du duo charismatique formé par Judy Davis, autre grande star nationale, et Aaron Pedersen, la séduction de Mystery Road tient aussi à son art contemplatif de peindre à petites touches réalistes l'esprit des lieux. Au travers des paysages, d'une intimidante beauté, mais aussi des ambiances, des silences, des temps morts, ce récit sinueux, comme alangui par la chaleur écrasante qui assèche les sources, donne chair et âme, sans explications superflues, à une Australie rêvée entrée dans l'imaginaire de chacun.


  • Réalisation :
    • Rachel Perkins
  • Scénario :
    • Kodie Bedford
  • Production :
    • Bunya Productions
  • Producteur/-trice :
    • David Jowsey
    • Greer Simpkin
  • Image :
    • Mark Wareham
  • Montage :
    • Deborah Peart
  • Musique :
    • Antony Partos
    • Matteo Zingales
  • Avec :
    • Judy Davis (Emma James)
    • Aaron Pedersen (Jay Swan)
    • Deborah Mailman (Kerry Thompson)
    • Wayne Blair (Larry Dime)
    • Colin Friels (Tony Ballantyne)
    • Anthony Hayes (Ryan Muller)
    • John Waters (Travis James)
    • Tasia Zalar (Shevorne Shields)
    • Madeleine Madden (Crystal Swan)
    • Ernie Dingo (Keith Groves)
    • Aaron McGrath (Marley Thompson)
    • Connor Van Vuuren (Reese Dale)
    • Rose Riley (Georgia Kennedy)
    • Tasma Walton (Mary Swan)
  • Costumes :
    • Heather Wallace
  • Décors de film :
    • Herbert Pinter
  • Son :
    • Trevor Hope
  • Pays :
    • Australie
  • Année :
    • 2018