Hommage à Rachid Taha : concert trans musicales 2012

41 min
Disponible du 13/09/2018 au 03/10/2018
Disponible en direct : non

Légende du rock des années 80, il a réussi à moderniser le raï et le chaâbi, à sa sauce punk. Rachid Taha, le chanteur du tube planétaire « Ya Rayah » s’est éteint le 12 septembre à 59 ans. Nous avions capté son concert aux Trans musicales de Rennes en 2012.

Grande gueule, enragé, décidément rebelle. L’outsider natif d’Oran a laissé une marque indélébile, autant pour son rock alternatif imbibé par la musique populaire orientale, Nord-africaine et du Moyen-Orient, pour ses textes acerbes et engagés, que pour son caractère bien trempé.

En 1980, il débute avec le groupe Carte de Séjour à Lyon, qui mêlait déjà le rock et le raï avec une patte contestataire. En témoigne leur reprise ironique de « Douce France » de Charles Trenet, qui tombait à point nommé à l’époque de la montée du Front National en France.

C’est toutefois en solo qu’il tracesa route. En témoignent des titres inoubliables, à l’instar du fiévreux « Rock El Casbah », sa reprise orientalisante des Clash ou encore de « Ya Rayah », hymne des expatriés algériens, devenu un tube intergénérationnel.

En 2012 à Rennes, il déployait des rythmes irrésistibles, avec la fougue qu’on lui connait. Un concert mémorable.


Concert capté en 2012 aux Trans Musiales, Rennes.


Pays :

France

Année :

2018