28 Minutes samediAvec Delphine Horvilleur (01/06/2019)

44 min
Disponible du 01/06/2019 au 01/08/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Delphine Horvilleur, femme rabbin, auteure de "Réflexions sur la question antisémite", commente l'actualité de la semaine. Union européenne : les mouvements populistes et eurosceptiques sont arrivés en tête dans six pays. La justice irakienne a condamné à mort sept Français pour appartenance à l'organisation terroriste État islamique. Opposée à la peine capitale, la France est dans une situation délicate.

Cette semaine dans "28 Minutes samedi" c’est Delphine Horvilleur, femme rabbin du Mouvement juif libéral de France (MJLF), qui accompagne Renaud Dély et Caroline Broué tout au long de l’émission. Son dernier livre, "Réflexions sur la question antisémite", est paru aux éditions Grasset. Retrouvez le portrait de notre invitée fil rouge réalisé par le journaliste Philippe Ridet.

Avec elle, nous revenons sur l’actualité française et internationale de la semaine écoulée :

Europe. Un raz-de-marée nationaliste était annoncé pour les élections européennes, mais la vague s’est avérée moins impressionnante dans les urnes. Si les mouvements populistes et eurosceptiques sont arrivés en tête dans six pays et occupent aujourd’hui 174 sièges au Parlement européen (contre 154 auparavant), leur influence pourrait être compromise. Entre le Brexit, qui poussera bientôt les députés britanniques hors de l’hémicycle, et les divisions internes, les nationalistes doivent à présent s’organiser. Mais peuvent-ils transformer l’Europe ?

Peine de mort
. La justice irakienne a condamné à mort sept Français pour appartenance à l'organisation terroriste État islamique. La France, qui est opposée à la peine capitale, se retrouve dans une situation délicate : comment éviter la pendaison à ces djihadistes sans froisser l’opinion publique ou provoquer des conflits de valeurs ? Si le gouvernement a assuré faire les « démarches nécessaires », il n’est pas question de rapatrier les terroristes pour un procès en France. Selon le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, ils doivent "être jugés là où ils ont commis leurs crimes". Alors quels sont les moyens d’action de la France ?

Olivier Boucreux plonge dans l’actualité internationale et "va voir ailleurs". Cette semaine, direction la Tunisie où Nabil Karoui, le propriétaire d’une grande chaîne de télé privée tunisienne, est candidat à l’élection présidentielle. Il a annoncé la nouvelle lors d’une interview sur sa propre antenne. Surnommé "Robin des bois", l’homme d’affaires est pourtant connu pour ses problèmes avec le fisc et est aujourd’hui dans le viseur de la HAICA, le CSA tunisien.

Retrouvez enfin nos chroniqueurs du week-end : Marie Bonnisseau, Jean-Mathieu Pernin et Omar Ouahmane.


  • Présentation :
    • Elisabeth Quin
  • Pays :
    • France
  • Année :
    • 2019