28 Minutes samedi

Avec Pascal Picq (26/01/2019)

44 min
Disponible du 26/01/2019 au 27/03/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Cette semaine dans "28 Minutes samedi", c’est Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, qui commente l'actualité sociétale et internationale : pourquoi les "fake news" rencontrent-elles autant de succès ? pourquoi les ministres italiens Luigi Di Maio et Matteo Salvini multiplient-ils les attaques contre Emmanuel Macron ?

Cette semaine dans "28 Minutes samedi", c’est Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, qui accompagne Renaud Dély et Caroline Broué tout au long de l’émission. Son nouveau livre, "L’intelligence artificielle et les chimpanzés du futur. Pour une anthropologie des intelligences", est paru aux éditions Odile Jacob.

Retrouvez le portrait de notre invité fil rouge réalisé par le journaliste Philippe Ridet.


Marie Peltier, chercheuse belge spécialiste du complotisme, le rejoindra en plateau, suivie de l’historien du droit et des idées politiques Jacques de Saint-Victor, ainsi que Giuliano Da Empoli, ex-conseiller de Matteo Renzi et directeur du think tank "Volta".


Avec eux, nous revenons sur l’actualité sociétale et internationale de la semaine écoulée :


Fake news. Ces dernières années, la diffusion de fausses informations est devenue un véritable fléau sur les réseaux sociaux. Pour éviter la propagation de ces rumeurs et évaluer la fiabilité des sources en ligne, les journalistes ont créé de nouveaux outils de vérification. Rubriques de décryptage, fact-checking : si ces analyses permettent de démêler le vrai du faux, elles ne parviennent pas encore à endiguer la montée des fake news. Pourquoi les infox rencontrent-elles autant de succès ?


Italie. Malgré les récentes tensions, la France ne jouera pas "au concours du plus bête" avec l’Italie, a averti Nathalie Loiseau. Alors que les ministres Luigi Di Maio et Matteo Salvini multiplient les attaques et les accusations contre Emmanuel Macron, la ministre des Affaires européennes refuse de se prêter à la guerre des mots. À quelques mois des Européennes, Salvini a invité les électeurs français à se détourner d’un "très mauvais président". Quelles sont les origines de ce malaise entre les deux pays ?

Comme chaque samedi, François Simon s’invite dans notre soirée et décrypte nos petits plaisirs du week-end.


Gaël Legras plonge dans l’actualité internationale et "va voir ailleurs". Cette semaine, direction le Danemark. Depuis le 1er janvier 2019, une loi oblige à serrer la main d'un maire ou d'un fonctionnaire d'État pour devenir citoyen. Problème : pour certains candidats à la naturalisation musulmans, il est impossible de serrer la main d’une personne de sexe opposé. Plusieurs maires danois dénoncent un nouveau rituel jugé à l’encontre de la liberté de religion.

Retrouvez enfin nos deux chroniqueurs du week-end : Marie Bonnisseau et Jean-Mathieu Pernin.


Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2019