28 Minutes samedi
Avec Gilles Kepel (05/01/2019)

42 min
Disponible du 05/01/2019 au 06/03/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Gilles Kepel, politologue, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain, commente l’actualité de la semaine écoulée : la polémique autour de la réforme de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État, l'annonce par Donald Trump du retour "rapide" des 2 000 soldats mobilisés en Syrie.

Cette semaine dans "28 Minutes samedi", c’est Gilles Kepel, politologue, spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain, qui accompagne Renaud Dély et Caroline Broué tout au long de l’émission. Son livre « Sortir du chaos, les crises en Méditerranée et au Moyen-Orient » est paru en octobre dernier aux éditions Gallimard.

Retrouvez le portrait de notre invité fil rouge réalisé par le journaliste Philippe Ridet.

Jean-Pierre Sakoun, président du comité Laïcité République, le rejoindra en plateau, ainsi que Bertrand Badie, professeur de relations internationales à Sciences Po Paris et Laure Mandeville, grand reporter au Figaro.

Avec eux, nous revenons sur l’actualité sociétale et internationale de la semaine écoulée :

Laïcité. Parmi les grandes réformes annoncées pour 2019, la modification de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État fait polémique. Dans une pétition lancée le 1er janvier par le comité Laïcité République, 113 personnalités s’y opposent vigoureusement et défendent ce qu’ils considèrent comme « la clé de voûte de l’édifice démocratique et républicain ». Pour adapter cette loi au « nouveau paysage religieux », le gouvernement souhaite apporter quelques ajustements, notamment dans l’organisation des cultes et la transparence de leur financement.

Trump. Pour Donald Trump, il ne reste plus que « le sable et la mort » en Syrie. Après avoir annoncé un retour « rapide » des 2 000 soldats mobilisés sur le terrain, le calendrier de ce rapatriement reste vague. De hauts responsables militaires ont mis en garde le président américain contre un retrait précipité des troupes, dans un pays dévasté par la guerre et par Daech. Sans cette présence dissuasive, le régime de Bachar al-Assad aurait le champ libre pour accroître son influence. Tout comme ses alliés, la Russie et l’Iran, dans le collimateur des États-Unis.

Comme chaque samedi, François Simon s’invite dans notre soirée et décrypte nos petits plaisirs du week-end.

Gaël Legras plonge dans l’actualité internationale et "va voir ailleurs". Cette semaine, direction le Brésil où Jair Bolsonaro a officiellement pris ses fonctions de président le 1er janvier dernier. Mais des journalistes ont dénoncé les conditions de traitement de cette investiture, placée sous haute sécurité.

Retrouvez enfin nos deux chroniqueurs du week-end : Marie Bonnisseau et Jean-Mathieu Pernin.


Présentation :

Elisabeth Quin

Pays :

France

Année :

2019
Bonus et extrait

Gilles Kepel - 28 minutes

2 min

« Va voir ailleurs » : au Brésil - 28 minutes

2 min

La photographie qui pourrait révéler tous vos secrets - 28 minutes

3 min

Netflix face à l’Arabie saoudite : soumission ? - 28 minutes

3 min