"Nabucco" de Verdi

123 min
Disponible du 10/11/2019 au 09/12/2019
Sous-titresVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Mise en scène par Andreas Homoki, une relecture éclatante du premier chef-d'oeuvre de Verdi, qui l’imposa comme une figure emblématique de l'indépendance italienne. Sous la baguette de Fabio Luisi est réuni un prestigieux plateau de chanteurs, notamment la soprano Anna Smirnova et le baryton Michael Volle, l’un des plus grands interprètes du répertoire wagnérien, dans le rôle-titre.

À Jérusalem, les Hébreux implorent le Tout-Puissant de les protéger des Babyloniens. Espérant stopper leur avancée, Zaccaria, leur grand prêtre, menace d'exécuter Fenana, la fille de Nabucco, le roi de Babylone, qu'il retient en otage. Lorsque le péril se précise, Zaccaria confie la jeune femme à Ismaël, le neveu du roi des Hébreux. Secrètement amoureux l'un de l'autre, les deux jeunes gens se préparent à prendre la fuite quand Abigaille, l'autre fille de Nabucco, arrive dans la cité à la tête des troupes babyloniennes. Elle aussi aime Ismaël…

Ovationné
Accablé par la mort successive de sa femme et de leurs deux enfants, mais aussi par l'échec d’Un giorno di regno, Verdi trouve enfin son propre langage musical dramatique avec Nabucco. Ovationné dès sa création à la Scala de Milan en 1842, cet opéra est considéré comme le premier de ses chefs-d'œuvre. S'identifiant aux Hébreux, soumis au joug étranger, ses compatriotes firent du compositeur une figure emblématique du Risorgimento, l’unification italienne qu'ils appelaient de leurs vœux après des siècles de domination des Bourbons et des Habsbourg. Dans cette production créée en juin 2019 à Zurich, Andreas Homoki, directeur de l’opéra suisse, réunit sous la baguette de son directeur musical Fabio Luisi un prestigieux plateau de chanteurs, notamment la soprano Anna Smirnova dans le rôle d'Abigaille – un véritable défi de technicité – et le baryton Michael Volle, l’un des plus grands interprètes du répertoire wagnérien, dans le rôle-titre.


  • Réalisation :
    • Michael Beyer
  • Avec :
    • Michael Volle (Nabucco)
    • Benjamin Bernheim (Ismaele)
    • Georg Zeppenfeld (Zaccaria)
    • Anna Smirnova (Abigaille, vermeintliche erstgeborene Tochter Nabuccos)
    • Veronica Simeoni (Fenena)
    • Stanislav Vorobyov (Oberpriester des Baal)
    • Omer Kobilijak (Abdallo)
    • Ania Jeruc (Anna)
  • Mise en scène :
    • Andreas Homoki
  • Direction musicale :
    • Fabio Luisi
  • Orchestre :
    • Philharmonia Zürich
  • Choeur :
    • Chor der Oper Zürich
  • Chorégraphie :
    • Kinsun Chan
  • Livret :
    • Temistocle Solera
  • Scénographie :
    • Wolfgang Gussmann
  • Costumes :
    • Wolfgang Gussmann
    • Susana Mendoza
  • Lumière :
    • Franck Evin
  • Dramaturgie :
    • Fabio Dietsche
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019