ARTE Regards - Naître sans bras

30 min
Disponible du 23/06/2019 au 21/09/2019 Dernier jour
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

À la naissance de sa fille Charlotte, Isabelle Grassin a découvert avec consternation que son bébé n’avait pas d’avant-bras gauche. Peu après, cette Bretonne apprenait que dans la région, trois autres enfants étaient nés avec la même malformation. Isabelle a alors pris contact avec les mères. Aujourd’hui, elles exigent des autorités sanitaires qu’une enquête soit menée sur l’origine de ces infirmités...

Ces mères sont soutenues par Emmanuelle Amar, qui dirige le Registre des malformations en Rhône-Alpes, à Lyon. Celle-ci a alerté pour la première fois les autorités de santé en 2011, en constatant une multiplication suspecte de ce type de malformations, très rares par ailleurs dans sa région. Or, les pouvoirs publics n’ont pas réagi. Loin de se décourager, elle a décidé de mener elle-même l’enquête. Elle a découvert que, durant la même période, des malformations similaires avaient été observées dans deux autres régions françaises. Dans chacun de ces territoires, les mères vivent sur des périmètres restreints, près de terrains agricoles dans des petits villages en pleine campagne. Qu’est-ce qui explique ces malformations : des pesticides épandus sur les cultures, des résidus toxiques dans l’alimentation, des polluants invisibles présents dans l’atmosphère ou dans l’eau potable ?


  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019