Body Count au Hellfest

60 min
Disponible du 29/06/2018 au 23/12/2018
Disponible en direct : oui

« Tous les gens qui se plaignent des violences policières comme si c’était nouveau : laissez-moi tranquille, je parle de ça depuis plus de dix ans. » C’est avec ces paroles qu’Ice T : acteur, écrivain et rappeur metalleux, préambule le titre "Black Hoodie" - issu de "Bloodlust", dernier album en date de son groupe de fusion rap-metal Body Count.

Car si d’aucuns pourraient reprocher à la bande de Gangster metalleux de L.A. la crudité dont ils font preuve dans l’expression de leurs états d’âme, nul ne peut en revanche leur enlever le fait d’avoir été des précurseurs du mouvement de contestations contre les violences policières. En atteste le tollé provoqué en 1992 par leur single au titre évocateur "Cop Killer", qui ira jusqu’à faire monter au créneau l’acteur et militant pro-armes à feu Charlton Eston dans un réquisitoire visant à interdire la diffusion du titre. Si le titre ne sera finalement pas publié sur la version initiale de leur album éponyme, il leur permettra néanmoins de faire éclater leur fin mélange de metal et de gangsta rap aux yeux de l’Amérique et du reste du monde.


Un cocktail sonore qu’ils déclinent au long d’une discographie composée de six albums à ce jour et dont le petit dernier "Carnivore" est attendu pour début 2019. De là à dire qu’ils joueront quelques-uns de leurs morceaux à venir lors de leur passage au Hellfest? Il n’y a qu’un pas !


Concert capté le 23 juin 2018 au Hellfest, Clisson.


Photo © Gwendal le Flem

Pays :

France

Année :

2018