Yan Wagner à 36h Saint-Eustache
Enigma of the Absolute, A River of Blood

10 min
Disponible du 18/07/2018 au 17/07/2021
Disponible en direct : non

Yan Wagner, crooner à la voix de bronze et aux synthétiseurs couleur néon. Alors que les rosaces de Saint-Eustache s’effacent devant la nuit, un voile bleuté s’empare de la scène. Une figure pourpre comme issue d’un autre temps invoque des clavecins électroniques pour un récital sacré.

"Enigma of the Absolute" de Dead Can Dance – « I wish and I pray that there may come a day for a saviours arms » - exhale une impression caverneuse et pourtant céleste. Dans cet appel à la justice et la consolation – issu du récit biblique - dès lors, Salomon est parmi nous et son sauveur est mélodie. La voix, profonde, nous guide vers des géologies insondables. La rythmique indolente crée la transe et les claviers aux flottements irréels nous ramènent vers le ciel.


Les fréquences synthétiques quittent alors leur registre mystique pour nous emmener vers une nouvelle danse. Les basses se densifient, résonnent avec puissance, imprégnant les esprits. Dans le public les yeux et les oreilles se souviendront, et la musique ne cessera pas.  


Cover sacrée : "Enigma of the Absolute" de Dead Can Dance


Concert capté le 20 juin 2018 au festival 36h Saint-Eustache, Paris.

Photo © Mathieu Foucher


Pays :

France

Année :

2018