Prophets of Rage aux Eurockéennes

92 min
Disponible du 16/10/2018 au 09/07/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE
« Make America rage again »… voilà le leitmotiv des poètes forcenés et contestataires de Prophets of Rage. Armé d’un casting invraisemblable, de riffs impétueux et de textes furieux, le supergroupe californien a inondé les Eurocks, telle une déferlante enragée.

Monté lors de la campagne présidentielle de Donald Trump, Prophets of Rage s’annonçait d’abord comme le nouveau projet du groupe culte de rap métal américain : Rage Against the Machine (RATM). Toutefois, la réalité s’est avérée bien plus ambitieuse que ce que présageaient les rumeurs...


Tom Morello, guitariste et co-leader de RATM et tête pensante du projet dévoilait en 2016 ses intentions à Rolling Stone, définissant cette nouvelle formation comme « une task force d’élite de musiciens révolutionnaires déterminés à combattre la montagne de conneries de cette année électorale ». Pour mener à bien sa mission, il enrôle quelques comparses, qui n’ont plus besoin de faire leurs preuves : Tim Commerford et Brad Wilk, deux membres de son ancienne formation, mais aussi DJ Lord et Chuck D de Public Enemy et B-Real de Cypress Hill. Un casting pour le moins détonnant.


Morello et sa bande de rebelles dévoilaient en 2016 un premier album anti-Trump explosif, suivi, l’année suivante, d’un second opus éponyme tout aussi engagé. Cette année ils renchérissent avec "Heart Afire", un avant goût mordant de leur prochain album, qu’ils n’ont pas hésité à rugir sur la scène des Eurocks.

Photo © Gwendal Le Flem


Pays :

France

Année :

2018