Autopsie d’un triple meurtre - Sakine, Fidan, Leyla, militantes kurdes

Lecture automatique

À suivre

52 min
Disponible du 24/03/2020 au 22/04/2020
Version françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Début 2013, trois militantes kurdes sont abattues en plein coeur de Paris. Le documentariste Ahmet Senyurt passe au crible ce crime impuni, dans lequel seraient impliqués les services secrets turcs.

Le 10 janvier 2013, les corps criblés de balles de trois militantes du PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan, qui mène une guérilla contre l’État turc depuis 1984, sont retrouvés dans un appartement du 10e arrondissement de Paris. Sakine Cansiz, cofondatrice du parti, Fidan Dogan, responsable du lobbying en France et en Belgique, et Leyla Saylemez, chargée de recruter de nouveaux combattants, ont été exécutées de sang froid en une poignée de secondes. Alors que la Turquie mène des pourparlers de paix avec le PKK, le président Erdogan pointe du doigt des "luttes intestines" au sein de l’organisation kurde, considérée comme terroriste par une partie de la communauté internationale. Une semaine après le triple homicide, Ömer Güney, un ressortissant turc qui fut le chauffeur de Sakine Cansiz, est arrêté par la police française. Mais celui-ci décède des suites d’une tumeur au cerveau en décembre 2016, quelques semaines avant l’ouverture de son procès. L’assassin présumé a-t-il agi pour le compte du MIT, les services de renseignement turcs, comme le laissent supposer certaines pièces du dossier ? Qui sont les commanditaires ? Au printemps 2018, le parquet de Paris rouvre une information judiciaire suite au dépôt d’une plainte par les familles des victimes.

Zones d’ombre
De la France à l’Allemagne en passant par les camps d’entraînement kurdes du nord de l’Irak et de la Syrie, le réalisateur Ahmet Senyurt plonge dans les zones d’ombre de ce crime non élucidé en retraçant, avec les témoignages de leurs proches et de leurs avocats, les trajectoires des trois militantes kurdes et de leur meurtrier présumé. En s’appuyant sur les éléments de l’enquête et sur des affaires parallèles – le cas d’un journaliste condamné en Allemagne pour avoir espionné au profit de la Turquie des individus proches du PKK –, il met ainsi en évidence une inquiétante exportation du conflit turco-kurde en Europe.


  • Réalisation :
    • Ahmet Senyurt
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2019