Ifriqiyya Electrique à Nuits Sonores

48 min
Disponible du 17/05/2018 au 13/05/2019
Disponible en direct : oui

La formation guidée par François Cambuzat fait cohabiter un rituel de possession tunisien avec des sonorités rock et électronique. Une alliance qui file une fièvre diabolique.

“Rituel adorciste”, “post industriel”, voilà comment se qualifie la formation Ifriqiyya Electrique. François Cambuzat, est à l’origine de ce projet fou, qui le conduit, avec huit acolytes musiciens, dans le désert de Djérid, au sud de la Tunisie. Là, ils s’imprègnent pendant plusieurs mois de la Banga, rituel thérapeutique de possession et de transe, que la communauté noire de cette région a hérité des Haoussas, leurs ancêtres du Sahel.

En résulte des heures de vidéo, dont une petite partie est diffusée en live, mais surtout un album, “Rûwâhîne” (2017), qui fait office de synthèse de cette expérience mystique. Aussi galvanisant qu’effrayant, cet opus ésotérique pose des beats furieux et de riffs colériques sur des chants sacrés lointains, comme pour rendre compte de la puissance du rituel. En concert, ils créent une atmosphère presque maléfique où les accélérations rythmiques plongent le public dans la transe. Difficile de résister à son intensité.

Concert capté le 12 mai 2018 à Nuits Sonores, Lyon.


Production :

Milgram

Pays :

France

Année :

2018