L’extrême droite européenne célèbre la Fête des Nations
ARTE Journal

bonus (3 min.)
Disponible du 02/05/2018 au 04/05/2038
Disponible en direct : oui
Le Front national a cassé les codes du premier mai : finie l’hommage traditionnel devant la statue de Jeanne d'Arc à Paris et la célébration de la patrie. Place à la "Fête des nations" à Nice, avec ses alliés eurosceptiques et populistes. Marine Le Pen a donc rassemblé le FPE autrichien, le PVV néerlandais mais aussi des partis polonais et grecs. Elle rompt aussi avec le rejet systématique de l’Europe. En ligne de mire : les élections européennes de 2019.

Journaliste :

Hérade Feist

Pays :

France
Allemagne

Année :

2018