Hardy Krüger - Acteur et globe-trotter

53 min
Disponible du 06/02/2021 au 07/05/2021
Sous-titrage malentendantVersion françaiseVersion originale
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Portrait de l’acteur allemand Hardy Krüger, dont la longue carrière fut émaillée de succès internationaux, de "Un taxi pour Tobrouk" en France à "Hatari !" aux Etats-Unis.

Avec ses yeux bleus, ses cheveux blonds et son sourire juvénile, Hardy Krüger a conquis le public allemand dès les années 1950, avant de tracer sa route jusqu’à Hollywood. Né à Berlin en 1928, il intègre les Jeunesses hitlériennes sous l’égide de ses parents aveuglés par le charisme du Führer, et rejoint la Wehrmacht durant les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, expérience traumatique qui l’affectera durablement. Épris de littérature, le jeune Krüger commence à écrire dès l’adolescence, tout en se passionnant pour l’aviation. Des producteurs le repèrent et lui donnent un rôle dans un film de propagande hitlérienne où il fait la connaissance d’acteurs plus âgés, secrètement antinazis, dont Hans Söhnker qui aide des juifs allemands à fuir vers la Suisse, et qui le prendra sous son aile. Leur amitié s’avérera indéfectible. Quelques semaines avant la fin des hostilités, à 16 ans, Hardy Krüger est envoyé au front pour une mission sans espoir : stopper l’avancée des forces alliées. Mis aux arrêts pour avoir refusé de tirer sur une patrouille américaine, traduit en cour martiale et condamné à mort, il sera sauvé in extremis par un officier SS secrètement homosexuel et tombé sous son charme.  

 

Un taxi pour la gloire 

Après la guerre, Hardy Krüger entame une carrière sous la direction de réalisateurs tels qu’Alfred Weidenmann, Helmut Weiss ou Rudolf Jugert, avant d’être remarqué hors de son pays natal. Polyglotte (il s’exprime couramment en français et en anglais), il se fait connaître du public hexagonal dans Un taxi pour Tobrouk, où il donne la réplique à Lino Ventura et Charles Aznavour, et conquiert l’Amérique avec Hatari ! de Howard Hawks, dans un touchant numéro de rivalité/camaraderie avec Gérard Blain. Entre interviews de proches, témoignages de l’acteur et archives, portrait d’un artiste qui contribua à redorer l’image de l’Allemagne d’après-guerre, par ses rôles autant que par ses prises de position. 


  • Réalisation :
    • Patrick Zeilhofer
  • Pays :
    • Allemagne
  • Année :
    • 2018