28 Minutes

Taxer les riches / Faut-il restaurer l'ordre au mépris de nos libertés ? (19/03/2019)

44 min
Disponible du 19/03/2019 au 19/05/2019
Découvrez l'offre VOD-DVD de la boutique ARTE

Entretien avec le banquier Georges Ugeux, qui en appelle à taxer les riches et les GAFA / Face aux violences : faut-il restaurer l'ordre au mépris de nos libertés ? Débat avec David Dufresne, journaliste, Benoît Barret, secrétaire général adjoint du syndicat Alliance Police Nationale, et Évelyne Sire-Marin, magistrate et membre de la Ligue des droits de l’Homme.

Le banquier qui veut taxer les riches 

Selon le banquier Georges Ugeux, nous sommes face à un risque majeur d’un "tsunami financier", car nous sommes allés trop loin dans la mondialisation. Par conséquent, nous n’avons plus le contrôle de notre destinée en tant qu’État. Connu pour son blog "Démystifier la finance" sur Lemonde.fr, Georges Ugeux fait preuve d’audace dans son nouvel ouvrage intitulé "La descente aux enfers de la finance" (aux Éditions Odile Jacob), dans lequel il explique l’importance de taxer les riches, les ultras-riches ainsi que les GAFA et appelle à une prise de conscience urgente. Georges Ugeux est notre invité dans "28 Minutes".


Faut-il restaurer l'ordre au mépris de nos libertés ?

Suite aux violences qui ont eu lieu ce samedi 16 mars sur les Champs-Élysées lors de la dernière manifestation des gilets jaunes, le gouvernement a durci le ton. Lundi, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé une série de mesures pour répondre à la question sécuritaire. Par exemple, de nouveaux instruments pour lutter contre les casseurs vont être mis en place : des drones, des produits marquants indélébiles, des moyens vidéos… Les manifestations seront également interdites dans certains quartiers comme l’avenue des Champs-Élysées à Paris ou la place Pey-Berland à Bordeaux. Faut-il maintenir l’ordre à tout prix ? La restauration de l’ordre doit-elle être effectuée au mépris de nos libertés ? On en débat avec David Dufresne, journaliste spécialiste des questions de maintien de l’ordre, Benoît Barret, secrétaire général adjoint du syndicat Alliance Police Nationale, et Évelyne Sire-Marin, magistrate et membre de la Ligue des droits de l’Homme.


Présentation :

Renaud Dély

Pays :

France

Année :

2019